Les motifs des implants dentaires

ponerse-implante-donostia

Un implant dentaire et sa couronne en céramique sont posés pour remplacer une dent ou une molaire perdue. Après l’extraction, il reste un trou dans notre bouche qui peut avoir diverses conséquences.

Causes de la perte dentaire

La perte d’une dent peut être due à un traumatisme, à une carie qui touche la racine ou à une infection persistante de la gencive qui détruit l’os autour de la dent et lui fait perdre le support nécessaire à la mastication.

Jusqu’à il y a quelques années, on laissait la dent en place même si elle bougeait, jusqu’à ce qu’elle tombe. Aujourd’hui, nous ne permettons pas que l’os se détériore autant et on en tient compte pour une future substitution par un implant. Dans notre consultation, nous vous conseillerons sur la meilleure solution qui vous convient, nous sommes spécialistes en implants dentaires à Saint-Sébastien.

Conséquences de la perte dentaire

  • La bonne mastication est produite par l’ensemble des dents de la bouche. Quand on en extrait une ou plusieurs, les dents voisines essaient de combler le vide en se déplaçant. Des espaces apparaissent entre les dents qui sont autour, retenant les aliments et augmentant la possibilité de caries et de problèmes sur les gencives.
  • Si on laisse passer trop de temps, les molaires adjacentes, qui reçoivent la force de la mastication latéralement, peuvent s’incliner et se perdre plus facilement. S’il manque une ou deux pièces, certaines des dents antagonistes peuvent se déchausser, laissant les racines exposées et augmentant aussi le risque de perte prématurée.
  • L’efficacité masticatoire diminue, même si nous nous sommes habitués et que parfois, nous n’en ayons pas l’impression. Cela peut avoir des répercussions sur la digestion et l’absorption postérieure des aliments.
  • L’esthétique du sourire empire. Dans le cas d’une dent antérieure, on voit un espace noir, car le fond de la bouche est obscur. Dans le cas d’une prémolaire supérieure, ce qui est relativement fréquent, le patient ne voit pas le trou dans le miroir, puisqu’il est latéralisé, mais cela gâche son sourire.
    Pour des raisons esthétiques, la perte d’une prémolaire supérieure doit toujours être remplacée. La perte de molaires postérieures, qui peut par ailleurs nuire considérablement à la mastication, peut aussi avoir des répercussions sur l’esthétique du sourire à cause du déplacement de certaines dents antérieures.
  • L’impossibilité de bien mastiquer d’un côté de la bouche peut avoir des répercussions sur le côté contraire, à cause de la surcharge, et provoquer une augmentation des caries et des problèmes gingivaux.

Les différentes façons de combler le trou laissé par une dent

La ou les dents manquantes peuvent être remplacées par un appareil amovible, un bridge en porcelaine entre la dent antérieure et postérieure au trou, ou par un ou plusieurs implants.

Chaque type de prothèse dentaire a ses propres indications :

  1. L’appareil amovible (dentier) doit être ôté pour son lavage et peut bouger lors de la mastication, mais il présente l’avantage d’être la solution la plus économique, surtout si le nombre de dents à remplacer est important.
  2. Un bridge en porcelaine est fixe, mais il faut tailler les dents adjacentes. En plus, il arrive qu’il n’y ait pas de dent postérieure où l’appuyer. C’est une bonne solution quand il n’y a pas suffisamment d’os pour envisager l’implant.
  3. L’implant avec sa couronne est la solution idéale, car il n’y a pas besoin de tailler les dents adjacentes, mais il faut qu’il y ait suffisamment d’os et de tissu gingival.

Rappelons que la prévention est la meilleure option et que l’idéal serait de ne perdre aucune dent.